Sabrer le champagne

Sabrer le champagne

Sabrer le champagne est un geste synonyme d’une soirée endiablée. Pourtant, cette célèbre tradition recèle de secrets. En effet, des retours victorieux de la cavalerie napoléoniennes au fait de sabler le champagne, de nombreuses interrogations peuvent subsister. Ainsi, dans cet article, vous partez à la découverte de cette grande tradition festive !

Comment sabrer le champagne ?

Il existe deux grandes écoles pour bien effectuer ce geste. En effet, vous pouvez utiliser soit un verre, soit une lame pour ouvrir votre bouteille de champagne d’un geste de la main. Dans les deux cas, le geste est approximativement le même. La tradition, comme vous le découvrirez ci-dessous, se base sur l’ouverture avec une lame. Celle-ci rappelle, en effet, la tradition du sabre des officiers qui ouvraient ces bouteilles de champagnes. Peu importe la taille de la bouteille, vous pouvez la sabrer.

Ainsi, pour sabrer une bouteille de champagne, il faut suivre les étapes suivantes :

  1. Enlever la coiffe du bouchon. Pensez toutefois à conserver le muselet, c’est-à-dire la partie métallique qui retient le bouchon sur la bouteille.
  2. Tenez la bouteille de manière oblique (inclinée entre 30°et 45°) et dirigez la dans une direction sans danger.
  3. Posez votre lame sur la bouteille. Choisissez de préférence une lame lourde pour exercer une belle pression sur la bouteille.
  4. Faites ensuite glisser la lame du milieu de la bouteille vers le bouchon. Vous n’avez pas besoin d’aller trop vite.
  5. Le choc entre la lame et le goulot implique que celui-ci se brise. Le bouchon et le muselet partent avec.
  6. Vous pouvez servir le champagne à vos invités et porter un toast !

Vous pouvez aussi sabrer le champagne avec un verre. Pour cela, il vous suffit de réaliser le même geste pour faire en sorte que le verre tape sur le goulot de la bouteille. Comme dans les plus grands films sur le vin, c’est maintenant à vous de jouer !

Pourquoi sabrer le champagne ?

La tradition de sabrer le champagne se trouve dans les célébrations de nombreux régiments de cavalerie dans le monde autour du 19e siècle. En effet, les officiers avaient pris l’habitude de sabrer le champagne au retour de leurs campagnes victorieuses. Ils ouvraient ainsi des bouteilles d’un geste grâce à leur sabre.

De nos jours, on continue d’utiliser ce geste dans certaines grandes soirées ou dans certaines maisons de champagne. Il s’agit toutefois d’un geste risqué. Pensez donc à prendre les précautions nécessaires avant son exécution.

Sabrer ou sabler le champagne ?

Sabler une bouteille de champagne se réfère à une autre tradition. En effet, selon l’Union des Maisons de Champagne (UMC), sabler le champagne renvoie au fait de boire son verre cul sec. Ainsi, sabler le champagne ne renvoie absolument pas à l’ajout de sucres dans le verre de vin comme pouvaient le faire certains aristocrates russes au 18e siècle pour en adoucir. L’expression ne signifie pas non plus insérer une bouteille de champagne dans le sable pour en conserver la fraicheur. Sabler le champagne renvoie au fait de boire son verre de champagne très vite. Le terme peut également être utilisé en parlant d’un verre de vin. Au 19e siècle, l’expression « sabler le champagne » prend un autre sens. Elle signifie alors « boire en abondance ».

Ainsi, sabrer le champagne et sabler le champagne sont deux expressions complètement différentes. Vous maitrisez désormais parfaitement ces deux expressions et vous pourrez briller lors de vos prochaines soirées au champagne !

Laisser un commentaire