Gout de lumière

Gout de lumière

Le gout de lumière est un défaut du vin qui peut le rendre difficilement consommable. En effet, le gout de lumière peut se développer dans certaines bouteilles, les transformant en mauvais vin. Par ailleurs, il est possible de faire apparaitre ce gout directement chez vous en faisant quelques tests, voilà de quoi bien vous exercer.

Qu’est-ce que le gout de lumière dans le vin ?

Le gout de lumière est un défaut qui se développe dans le vin si ce dernier a trop été exposé à la lumière. Ainsi, progressivement, le vin perd sa richesse aromatique puis on obtient un mauvais gout proche du beurre à l’ail ou du chou fleur en fonction des vins. Ce défaut touche principalement les vins blancs, les vins effervescents et le vin rosé. En effet, les tanins du vin rouge le protège davantage de ce défaut (ce qui n’est pas possible avec les tanins du vin blanc presque absent). En outre, vous pourrez observer une légère décoloration du vin exposé au soleil.

Comment se forme le gout de lumière ?

Maintenant que vous savez parfaitement ce qu’est le gout de lumière, il est intéressant de comprendre comment se dernier se forme et en combien de temps. En découvrant ces éléments, vous pourrez plus facilement vous en protéger. Avant d’aller plus loin, il convient de rendre hommage à Alain Maujean, professeur émérite à l’université de Reims-Champagne-Ardennes et auteur du traité d’oenologie, qui a découvert l’origine de ce goût.

La réaction à l’origine de ce gout

À l’origine de ce gout, il y a une réaction chimique entre la lumière et la riboflavine (qu’on appelle aussi vitamine B2). La riboflavine est présente dans de nombreux aliments mais aussi dans le vin. Le problème est que la riboflavine réagit à la lumière. Plus précisément, aux longueurs d’ondes 375 nm dans les UV-A et 446 nm dans le visible. Ces longueurs d’ondes sont émises, notamment, par la lumière du soleil et par une grande partie des néons.

En d’autres termes, il y a des éléments dans le vin pour lesquels une exposition à la lumière provoque une réaction chimique. Cette réaction chimique provoque le développement de molécules aux arômes de chou et d’autres à l’odeur de naphtaline, de fleur d’acacia, ou de savon.

Outre la simple présence de lumière, cette réaction est accélérée par des températures supérieures à 20°C. Ainsi, pensez à garder en tête ces éléments pour bien conserver votre vin et au moment de choisir votre cave à vin.

En combien de temps ce gout se forme-t-il ?

La rapidité de la réaction et de l’apparition de ce goût varie en fonction de nombreux éléments : contenant, contenu, exposition, température, etc. Cela étant dit, vous pouvez retenir que le gout de lumière apparait très rapidement dans un verre. Quelques minutes suffisent pour rendre imbuvable votre verre. Ainsi, quand vous préparez des événements ou assistez à certains, évitez de faire servir le champagne trop longtemps avant l’ouverture du buffet.

En bouteille, le goût de lumière met plus de temps à apparaitre. Selon des études récentes, il faut compter entre 15 jours pour des bouteilles transparentes à 3 mois dans des bouteilles marrons. Bien entendu, cela dépend également de l’épaisseur de la bouteille. En ce sens, méfiez vous au moment d’acheter du vin dans les linéaires des grands supermarchés : ces derniers ont été longuement exposés à la lumière et pourrez donc grandement avoir développé ce défaut.

Protéger le vin du gout de lumière

La protection contre ce défaut est une lutte de tous les jours. Celle-ci commence chez le producteur du vin qui met en place de nombreux dispositifs. Elle doit ensuite se poursuivre chez le particulier au moment de stocker son vin.

Protéger le vin au moment de sa production

La mauvaise nouvelle est que nous n’avons pas encore trouvé de remède à ce défaut. Il faut donc bien s’en protéger. Pour protéger le vin de ce défaut, il existe un remède simple : l’exposer le moins possible à la lumière. Ainsi, tout commence au moment de la production : il faut choisir la bonne bouteille. Il s’agit ici de trouver la bonne coloration et la bonne épaisseur de bouteille pour bloquer la lumière. Ensuite, en particulier dans le cas où le vin est stocké dans des bouteilles transparentes, recouvrir les palettes d’une bâche noire est une bonne idée. De manière plus isolée, il est également intéressant d’envelopper les bouteilles dans du papier de soie, de préférence foncé.

Pour finir, il faut choisir le bon système d’éclairage. Jusqu’à maintenant, les maisons de champagne optaient pour des lampes au sodium. Ces dernières produisent une lumière ambrée et étaient parfaites pour leur utilisation : elles ne produisent ni UV, ni coloration bleutée. Cela étant dit, elles ne sont plus fabriquées à partir de 2020. Ainsi, les professionnels se tournent désormais vers des blocs de LED.

Protéger le vin chez le particulier

Vous devez protéger le vin du gout de lumière dans votre cave à vin, en particulier si vous désirez faire vieillir le vin. Une bonne solution est de vous tourner vers une cave à vin de vieillissement. Ces dernières ont en général une porte complètement opaque. Certaines caves peuvent être vitrées. Il faudra alors vérifier que cette vitre protège des UV afin d’éviter que votre vin ne soit troublé pendant son repos.

Faites le test du goût de lumière

Si vous voulez aller plus loin, vous pouvez faire le test chez vous ! De notre côté, nous l’avons fait avec Frédéric Zeimett, directeur général de Leclerc Briant au moment de notre visite de la maison. Au moment d’ouvrir une bouteille de champagne, versez un petit verre qui sera utilisé dans le cadre de ce test. Placez le ensuite au soleil. Revenez 10 à 15 minutes plus tard et sentez le. Vous verrez très rapidement que vous n’avez pas envie de le boire. Vous pouvez bien sûr gouter mais c’est à vos risques et périls.


Et voilà, vous savez maintenant tout sur le gout de lumière et comment vous en protéger. Pour aller plus loin dans votre apprentissage du vin, je vous conseille de rejoindre Le Club. Avec Le Club, vous aurez accès gratuitement à des contenus exclusifs et pourrez apprendre le vin simplement.

Rejoindre Le Club

Laisser un commentaire