Le Club #7 – L’oenotourisme pour les vacances

Le Club #7 – L’oenotourisme pour les vacances

Pour ce 7e épisode du club, je vais vous parler de l’oenotourisme. Toutefois, avant de poursuivre, si c’est la première fois que vous écoutez ce podcast, il y a 6 épisodes qui vous attendent avant d’écouter celui-ci. N’hésitez donc pas à mettre sur pause et à lire ces épisodes.

Si ce podcast vous plait, je vous invite aussi à lui mettre 5 étoiles sur Apple Podcast. Ça le fait remonter dans les classements et ça m’aide énormément à en produire davantage.

Si vous aimez ce podcast et que vous ne voulez plus en manquer aucun, vous pouvez rejoindre gratuitement le club.

Passons donc à l’oenotourisme. Vous avez surement déjà entendu ce terme un peu barbare mais savez vous ce qu’il se cache derrière ? Dans cet épisode, nous partons à la découverte des secrets de l’oenotourisme.

Définition de l’oenotourisme

L’oenotourisme, ou tourisme viticole, correspond au fait de partir à la découverte des régions viticoles au travers de leurs domaines et des lieux qui y sont dédiés. Si cette définition est digne d’un dictionnaire, il n’y rien de plus simple. L’oenotourisme, c’est le tourisme du vin.

Mais alors pourquoi se tourner vers l’oenotourisme pour ses vacances ? En réalité, il existe de nombreuses réponses à cette question :

  • Profiter du plein air : visiter des vignobles vous permet de vous balader dans les vignes. Quoi de mieux pour prendre l’air en pleine nature pendant vos vacances ?
  • Comprendre ce que vous avez dans votre verre : au cours de votre visite, vous aurez la chance d’être guidé par des professionnelles et de rencontrer celles et ceux qui font le vin. Vous pourrez donc comprendre ce que vous avez dans votre verre et mettre un visage sur les personnes qui vous permettent de profiter de ces délicieux nectars. Même si vous avez déjà écouter notre épisode sur comment faire le vin, je suis sûr que vous apprendrez beaucoup.
  • Découvrir le patrimoine des régions : l’oenotourisme est particulièrement adapté pour partir à la découverte des régions et de leur savoir faire.
  • Admirer l’architecture des châteaux : les châteaux et domaines que vous visiterez ont souvent une architecture incroyable. À vous les photos avec de beaux arrières plans.
  • Apprendre sur l’histoire : les domaines viticoles sont des lieux chargés d’histoire. En effet, rien qu’en champagne, vous aurez forcément le droit à l’histoire monacale du domaine et au récit des comtes de champagne. En optant pour l’oenotourisme, vous pourrez apprendre plus sur l’histoire de France et sur l’histoire de la région que vous visitez au travers d’un produit qui vous tient à coeur.
  • Déguster : quoi de mieux pour conclure un visite que de pouvoir déguster quelques vins avec un professionnel du domaine pour vous en parler ? Difficile de répondre à cette question. Les visites incluent souvent une dégustation du vin au cours de laquelle vous pourrez poser toutes vos questions. Par ailleurs, vous pourrez souvent acheter le vin au passage à un prix un peu moins élevé que dans le commerce habituel. Elle pourront ensuite rejoindre votre cave à vin.

Vous êtes convaincu que l’oenotourisme est fait pour vous ? Sachez que ce n’est pas tout. De nombreux domaines proposent des offres complémentaires à ce que je viens de vous évoquer. En effet, vous pourrez trouver des offres de vinothérapie, de cours, de gastronomie ou d’activités sportives. Bref, vous n’êtes pas prêts de vous ennuyer.

Organiser son voyage oenotouristique

Maintenant que vous savez ce qu’est l’oenotourisme et que vous êtes convaincu pour vos prochaines vacances, passons à l’organisation de votre voyage. En France, il existe 31 musées et sites thématiques liés au vin. Vous pourrez donc forcément trouver votre bonheur. Tout cela, c’est sans compter sur les différents châteaux et domaines qui pourront vous accueillir.

Alors comment vous y prendre pour organiser votre voyage oenotouristique. D’abord, sachez qu’il existe de nombreuses agences qui pourront s’occuper de tout pour vous. Ainsi, vous pourrez choisir l’itinéraire qui vous convient en fonction de vos régions de prédilections, des châteaux que vous voulez voir, de votre temps et de votre budget.

Vous pouvez aussi organiser vous même ce voyage. Par exemple, de nombreux domaines ont des modules de réservation de visite sur leur site. Vous pourrez, dans certains cas, dormir au domaine et profiter, pendant une nuit, de la vie de château.

Outre les domaines qui pratiquent l’oenotourisme comme une véritable activité économique, sachez que de nombreux vignerons seront ravis de vous accueillir et de vous présenter leur travail. Toutefois, pensez à passer un coup de fil avant de vous rendre au domaine pour vérifier qu’il est possible pour vous d’y passer. Par ailleurs, évitez la période des vendanges. Vous risquez de tomber sur un répondeur et de ne pas pouvoir visiter le domaine.

Quelques chiffres clés sur l’oenotourisme

Pour finir, vous commencez à en avoir l’habitude dans ce podcast, je ne peux pas vous laisser sans évoquer quelques chiffres clés sur le secteur. L’oenotourisme se développe considérablement depuis quelques années. Je souhaite donc vous donner quelques chiffres clés pour vous permettre de comprendre l’ampleur de ce mouvement. En 2009, il y avait 7,5 millions d’oenotouristes. En 2016, c’est 10 millions de personnes qui sont partis à la visite des domaines français.

Pour finir, la fréquentation oenotouristique des régions de France est plutot équitable entre les régions. En effet, 18% des oenotouristes se rendent dans la région de Bordeaux, 17,2% en Champagne, 16,9% en Alsace, 16,2% en Bourgogne et 13% dans le Val de Loire. Les statistiques du Rhône ne sont pas encore connues.

Et voilà, bravo, vous connaissez maintenant par coeur l’oenotourisme. Nous avons encore vu que le vin n’est pas une boisson comme les autres. Il est en effet possible de se rendre directement dans les lieux de culture et de production pour tout savoir sur lui. Apprendre le vin est crucial pour pouvoir enfin en profiter pleinement. Je vous donne donc rendez vous au prochain épisode. En attendant, pour poursuivre vos efforts d’apprentissage du vin, rendez vous sur vin-survin.fr/leclub. En vous inscrivant, vous pourrez être averti des prochains épisodes et avoir tous les bonus qui y sont associés et apprendre le vin simplement. C’est gratuit, c’est intéressant et si jamais vous changez d’avis, vous pourrez vous désabonner quand vous le souhaitez. Alors foncez vous inscrire juste après cet épisode à notre club.

Laisser un commentaire