Le vin de Gaillac

Le vin de Gaillac

Région historique de la production de vin, le vin de Gaillac connait aujourd’hui un nouveau développement avec une appellation vieille d’à peine 80 ans ! Que ce soit pour des vins blancs ou des vins rouges, le vin de Gaillac égayera vos soirées. Il ne fait aucun doute que vous trouverez votre bonheur parmi les vins de l’AOC. Pour vous aider, nous avons rédigé cet article.

L’histoire du vin de Gaillac

Le vin de Gaillac est issu d’une histoire vieille de plus de 2000 ans qui a modelé les techniques de production et les paysages. Déjà au 10e siècle, les vins de Gaillac étaient présents sur la table de grands souverains. Une période de gel met fin au développement des vignobles encore plus affaiblis dans un contexte historique sombre.

Le Phylloxera frappe de plein fouet les vignobles de la région. En effet, la taille du vignoble est drastiquement réduite après cette crise. Elle passe de 60 000 hectares à environ 45 000.

Depuis, le vignoble connait un grand développement et est aujourd’hui particulièrement dynamique. On constate aussi l’arrivée de nouvelles générations de vignerons qui reprennent de délicieux domaines. Tout cela, pour le plus grand plaisir de nos papilles.

Enfin, en quelques chiffres, le vin de Gaillac c’est :

  • 16,5 millions de bouteilles produites par an ;
  • 1100 hectares en agriculture biologique (16% du vignoble) ;
  • 30 hectares de taille moyenne des exploitations.

Les cépages à Gaillac

Gaillac a la chance de bénéficier de cépages millénaires aux caractéristiques particulières et qui font toute la richesse de l’AOC. Partons donc à la découverte de ces cépages.

Les cépages blancs

Pour commencer, le vin de Gaillac blanc est produit principalement à partir de quatre cépages. D’autres sont bien sûr utilisés mais les quatre présentés ci-dessous représentent la majorité de la production :

  • L’oeil de l’oeil : cépage classique de l’AOC, il permet la production de vins doux avec de délicieux arômes de miel et de fruits secs.
  • Mauzac : avec des arômes de pomme mûre, de coing et de fruits confits, il s’agit d’un cépage très particulier utilisé pour la production du Gaillac Mousseuc.
  • Ondenc : il s’agit du cépage principalement utilisé pour les vendanges tardives.
  • Muscadelle : peu acide, ce cépage permet l’expression d’arômes de fleurs blanches et de fruits exotiques.

Les cépages rouges

Le vin de Gaillac est produit à partir de cépages précis inscris au sein du cahier des charges de l’AOC. Parmi ces cépages on trouve :

  • Braucol : c’est le cépage le plus emblématique de l’AOC. Ses arômes sont très vites reconnaissables autour du cassis et de la framboise.
  • Prunelart : on pensait l’avoir perdu avec la crise du phylloxéra. Il revient pourtant depuis et a réintégré le cahier des charges de l’AOC du vin de Gaillac en 2008. Ce cépage permet l’expression de fruits noirs.
  • Duras : il est souvent associé au Braucol ou à la Syrah. Il permet l’expression d’arômes épicés et poivrés.
  • Syrah : vous connaissez surement ce cépage largement répandu aux notes fruitées et épicées.
  • Gamay : ce cépage est connu pour ces délicieuses notes de fruits et sa gourmandise intense.

Bien entendu, quelques autres cépages peuvent être présents mais les cinq que nous avons mis en valeur représentent bien cette AOC.

La fête des vins de Gaillac

Chaque année, au début du mois d’Aout, les vins de Gaillac vous donne rendez vous pour une grande fête. Voilà l’occasion idéale pour les amateurs de vin de partir à la découverte de ces vins. Outre les dégustations de vin, des produits locaux sont également présentés. Vous pourrez également tester des jeux en bois historiques, ou encore assister à des concerts. Bref, si vous êtes de passage dans la région, voilà une belle occasion de partir à la découverte du vin de Gaillac. Enfin, l’AOC des vins de Gaillac organise des évènements régulièrement. Vous pouvez ainsi vous rendre sur cette page pour n’en manquer aucun.

Cela étant dit, n’attendez pas la fête pour vous rendre dans la région de Gaillac et gouter ses vins. En effet, l’AOC s’ouvre de plus en plus à l’oenotourisme. Vous n’avez donc plus d’excuses pour ne pas partir à la découverte du vin de Gaillac.

La Fauvette noire : notre dernière dégustation de vin de Gaillac

Il y a peu de temps, avec le célèbre gigot d’Agneau de Pâques, nous avons choisi de déguster La Fauvette noire 2017 du château Les Vignals. En quelques mots : nous nous sommes régalés et c’est un grand coup de coeur. Je vous le recommande chaudement.

Vin de gaillac - La Fauvette Noire - 2017

Ce vin biologique de Gaillac est 100% Braucol, produit par Olivier Jean, est une véritable pépite. Si vous avez l’occasion de le croiser : vous pouvez y aller les yeux fermés. L’accord mets et vin était parfait avec l’Agneau. En dessert, une mousse au chocolat serait particulièrement intéressante. Côté dégustation, le vin possède une belle structure tannique qui reste dans un bel équilibre. On retrouve très vite des arômes de cassis et de baies sauvages : c’est un délice. À noter qu’il est possible de le faire vieillir encore quelques années dans votre cave à vin sans problème.

Pour aller plus loin


Le vin de Gaillac n’a maintenant plus de secret pour vous. Nous sommes ravis de vous avoir appris les dessous de cette appellation souvent méconnue mais dans laquelle vous pourrez trouver de véritables pépites. Toutefois, nous pouvons vous apporter beaucoup plus. Bonne nouvelle, vous pouvez rejoindre gratuitement le club et apprendre le vin.

Rejoindre le Club de Vin sur Vin

Laisser un commentaire