Vin et coronavirus

Vin et coronavirus

À l’heure où le Président de la République a annoncé le confinement des français pour lutter contre l’épidémie de coronavirus, quel est le bilan sur la filière vin ? D’abord, nous avons une pensée pour toutes les personnes impactées dans le monde du vin, quel que soit leur activité. Cette crise sans précédent touche directement chacun et nous agissons de manière collective pour nous en sortir. Vin et coronavirus : voilà un mélange redoutable. Décryptons donc ensemble l’impact du coronavirus sur le vin.

Impact du coronavirus sur la consommation de vin

Il est encore difficile de connaitre l’impact du coronavirus sur la consommation de vin. En effet, les ventes vont naturellement être réduites dans les semaines qui viennent au profit de produits du quotidien plus essentiels. Autant vous dire que les applications sur le vin ne vont pas chauffer dans les supermarchés.

On soupçonne toutefois les amateurs de vin d’avoir préparé leur cave à vin. Avec une cave à vin à la bonne température et de belles réserves, certaines soirées de confinement pourraient vite se transformer en soirée de dégustation de vin.

Vin et coronavirus : la fermeture des châteaux

De nombreux châteaux avaient déjà mis en place l’ensemble des gestes barrières permettant de freiner la propagation du coronavirus. À titre d’exemple, de nombreuses réunions pouvaient être organisées à l’extérieur à un mètre de distance. Toutefois, tout s’est accéléré depuis l’annonce du confinement. De nombreux salariés des châteaux ne sont plus disponibles il faut donc s’occuper des vignes à beaucoup moins de monde : de quoi causer des nuits blanches et des maux de tête pour de nombreux vignerons.

Bien entendu, les activités de visite et d’oenotourisme sont bien entendues suspendues. C’est le cas au Domaine la Calmette, un vin de Cahors qu’on apprécie beaucoup. Celui-ci ferme ses portes aux visiteurs le temps que l’épidémie de coronavirus s’apaise. Il s’agit à la fois de protéger les visiteurs, mais aussi les vignerons. Que deviendraient les vignes sans eux ?

Vin et coronavirus : fermeture domaine la calmette

Coronavirus et commerce de vin

Le commerce de vin est bien entendu impacter par le vin. En effet, acheter du vin, et en vendre, apparait désormais plus difficile face aux consignes de rester à la maison. Le secteur s’organise en conséquence. Acheter du vin sur internet pour le recevoir par colis peut être une solution.

La négoce

Les grandes maisons de négoce s’organisent également. Tous les salariés sont invités à rester chez eux et le travail continue ainsi.

Par ailleurs, les grandes dégustations prévues pendant cette période sont toutes annulées. C’est le cas des différents salons, des dégustations mais également des primeurs. Ces derniers sont repoussés à une date ultérieure encore inconnue au moment d’écrire cet article.

Fermeture des bars à vin et lieux de consommation

De leurs côtés, les lieux de consommation de vin comme les bars à vin ou les restaurants sont fermés. Nombreux sont ceux qui ont fait le choix de donner les denrées périssables aux habitants du quartier ou à des associations. Ces lieux connaissent clairement un décrochage de leur activité.

La question des cavistes

Les autorités et le gouvernement ont appelé à la fermeture de tous les établissements recevant du public non indispensables à la vie du pays. Face à cela se pose la question des cavistes. En effet, ces derniers sont des commerçants de détails et de proximité. Ainsi, l’arrêté du 15 mars 2020 portant diverses mesures relatives à la lutte contre la propagation du virus covid-19 mentionne le « Commerce de détail de boissons en magasin spécialisé » comme une activité autorisée à rester ouverte.

Toutefois, face à l’ampleur de la situation, la fédération des cavistes indépendants a appelé, dans un communiqué de presse, « l’ensemble des confrères à ne pas ouvrir leurs commerces par acte responsable et citoyen« . Des solutions alternatives sont invitées à se développer comme la livraison ou le click and collect.

L’impact du Coronavirus sur tout un secteur

En outre, le Coronavirus a des impacts sur des aspects de la production de vin que nous serions loin d’imaginer. À titre d’exemple, une personne interviewée récemment affirmait que son verrier (responsable de la production de bouteilles) devait entretenir la chaleur des fours. Si les fours s’éteignent, ce n’est pas juste la production qui s’arrête quelques jours. La production serait en fait à l’arrêt pendant plusieurs mois. Un tel événement rendrait incertain la production des bouteilles ! Nous imaginons que la situation doit être similaire pour les tonneliers dans l’impossibilité de livrer leurs clients.


En cette période de confinement, vous ne savez pas quoi faire. Profitez en pour déguster du vin et porter un toast tout en remplissant une fiche de dégustation en fonction de vos découvertes ! Et bonne nouvelle, vous pouvez en recevoir une gratuitement.

Entrez votre adresse mail et recevez une fiche de dégustation offerte !

Cet article a 1 commentaire

  1. Beaux-Vins

    Espérons que la situation ne s’éternise pas trop… Il existe encore beaucoup de domaine qui vivote avec leur petite production ! Cela risque d’être compliqué pour eux de payer les factures.

Laisser un commentaire