Contient des sulfites

Contient des sulfites

« Contient des sulfites » : que signifie cette expression ? Vous la voyez souvent inscrite sur les étiquettes d’une bouteille de vin. Pourtant, il est difficile de savoir exactement ce que veut dire cette inscription. Si vous voulez savoir que veut dire la mention « contient des sulfites », vous êtes au bon endroit !

Pourquoi ajouter du soufre au vin ?

De manière naturelle, l’oxygène est peu apprécié par le vin. En effet, en présence d’oxygène le vin se transforme progressivement en vinaigre. Ajouter du soufre permet d’éviter l’oxydation du vin lors de son contact avec l’oxygène. Toutefois, le soufre a également d’autres utilités. On l’utilise pour contrôler la fermentation alcoolique, pour désinfecter des barriques, ou encore pour accélérer la décomposition du raisin. Ainsi, le soufre joue un rôle important dans la vinification du vin. Un vin qui contient des sulfites est donc tout à fait normal.

Le sulfite est présent à hauteur de quelques dizaines de milligrammes par litre dans les vins rouges (autour de 150 mg par litre de vin pour un vin rouge et pouvant approcher les 400 mg par litre dans les vins blancs liquoreux). Une présence qui est bien loin de la limite autorisée par la législation.

D’autres noms permettent de désigner les sulfites. Parmi ces derniers, les plus présents sont : le dioxyde de soufre (SO2), bisulfite de sodium, sulfite de sodium, agents de sulfitation, etc. Les mots sulfites et soufre sont toutefois les plus présents dans le vocabulaire courant.

Les sulfites sont-ils dangereux pour la santé ?

La consommation de sulfites est globalement sans danger pour la santé. Cela étant dit, certaines personnes peuvent présenter une allergies aux sulfites. Dans ce cas, elles doivent éviter tout ce qui contient des sulfites. Par ailleurs, on pense souvent que les sulfites donnent mal à la tête. Toutefois, les maux de tête suite à la consommation de vin proviennent généralement d’une consommation excessive. Pour éviter les maux de tête, pensez à vous hydrater en buvant des verres d’eau tout au long de vos dégustations de vin. Vous pouvez également recracher le vin et vous n’aurez plus de maux de tête ou de problèmes liés aux sulfites ! La mention « contient des sulfites » sur les bouteilles de vin a été rendue obligatoire en 2005 en raison de la classification des sulfites comme allergènes.

Le vin bio contient moins de sulfites

Le vin bio contient naturellement moins de sulfites. En effet, l’utilisation du soufre est encadrée dans le cadre de la production du vin bio. D’abord, l’agriculture biologique encadre et limite l’utilisation d’engrais et de produits phytosanitaires. En ce sens, l’utilisation de produits contenants du soufre lors de la production du raisin est limitée. En conséquence, le raisin issu de l’agriculture biologique contient des sulfites en quantités bien moindres.

D’autre part, lors des autres étapes de production du vin bio, il est possible d’ajouter des sulfites. Toutefois, cette possibilité est limitée et les quantités ajoutées sont encadrées. Les limites autorisées de sulfites dans le vin bio et les méthodes de production ont été définies dans les normes de l’agriculture biologique du 8 février 2012. Ces normes s’appliquent dès la récolte de 2012.

Ainsi, la présence en sulfites dans le vin est moindre dans le cas des vins biologiques. Le vin rouge bio contient des sulfites à hauteur de 70 à 100 mg par litre (contre 160 mg par litre pour vin rouge classique). De leur côté, les vins blancs secs bio ont une teneur en sulfites autour des 120 mg par litre (contre plus de 200 mg par litre dans les vins blancs secs conventionnels). Les vins liquoreux bio contiennent également moins de sulfites : 80 mg par litre contre environ 200 mg par litre dans la culture conventionnelle. Pour finir, le vin moelleux bio contient des sulfites à hauteur de 150 mg par litre (contre 400 mg par litre pour son équivalent traditionnel).

Le vin sans sulfites

Il existe des vins qui ne contiennent pas de sulfites ajoutés. En effet, il convient de souligner que la fermentation du raisin produit naturellement des sulfites. Ainsi, même dans le cas où aucun intrant n’est utilisé, le vin contient des sulfites naturellement produits lors de la vinification.

Pour trouver un vin sans sulfites ajoutés, il faut se tourner vers le vin naturel. Dans le cadre de la production de ce dernier, aucun produit phytosanitaire n’est utilisé dans les vignes. Les raisins récoltés ne contiennent donc pas de soufre. Par ailleurs, rien n’est ajouté lors des différentes étapes de la vinification. Ainsi, le vin naturel contient des sulfites uniquement en raison de leur développement naturel. La présence en sulfites dans un vin naturel est d’environ 30 mg par litre : une dose bien loin des autres vins.

Une variété d’aliments contient des sulfites

Outre le vin, certains aliments contiennent également des sulfites. C’est le cas des fruits et légumes en conserve ou congelés par exemple, ou encore des sirops aux fruits, des confitures, des fruits séchés, de certaines céréales, de pâtes et de différents condiments. Ainsi, la présence de sulfite n’est pas limitée au vin.

Laisser un commentaire

Fermer le menu

Vous êtes très spécial à nos yeux. 

Et pour vous remercier de votre lecture, nous avons un cadeau à vous offrir ! 🎁 Laissez nous votre email et vous recevrez gratuitement une fiche de dégustation.