Blanc sur rouge : rien ne bouge !

Blanc sur rouge : rien ne bouge !

« Blanc sur rouge : rien ne bouge. Rouge sur blanc : tout fout le camp ». Vous connaissez forcément cette boutade chère à tous les amateurs de vin. Mais d’où vient-elle ? Découvrons ensemble l’origine de cette très fameuse maxime. On pourrait croire que cette phrase vient du monde du vin. Mais c’est faux. En effet, il ne s’agit pas du tout de boire du vin blanc puis boire du vin rouge (ou inversement). Peu importe la quantité de vin que vous ingérez, l’effet sera le même ! D’ailleurs, pensez à recracher le vin pendant vos dégustations.

Les origines : blanc sur rouge !

Fait marquant : l’expression « blanc sur rouge, rien ne bouge » n’a absolument rien avoir avec le vin ou l’oenologie. Loin de là ! En réalité, le proverbe vient, à l’origine, du monde maritime. En effet, les marins d’un bateau ajustent leur comportement en fonction du positionnement de drapeaux. Si le drapeau blanc se situe au dessus du drapeau rouge, alors personne ne bouge : aucun marin n’est autorisé à quitter le navire. En revanche, si le drapeau rouge est au dessus du drapeau blanc, les marins ont un quartier libre autorisé ! À partir de ce moment là, « tout fout le camp ».

Ainsi, cette expression n’a aucun lien avec le monde du vin. Elle est en même bien loin. La signification de cette expression vient en fait de la marine. En se diffusant dans la société, elle devient couramment usitée dans toutes formes de soirées. Grâce à nous, vous pourrez bientôt briller lors de vos cocktails.

Toutefois, attention, les origines de l’expression « blanc sur rouge » sont plutôt incertaines. En effet, selon d’autres sources, l’expression viendrait de Bourgogne (difficile d’y trouver un port ou des marins). Elle imposerait de boire le chardonnay blanc avant le pinot noir.

Pour finir, d’autres pensent que l’expression « blanc sur rouge, rien ne bouge. Rouge sur blanc, tout fout le camp » vient de Belgique ou d’Angleterre. Pour eux, le blanc correspondrait en fait à la couleur de la bière. Il ne faudrait donc pas boire de bière avant de boire du vin rouge au risque de s’exposer à des maux de têtes.

Il est donc impossible de savoir d’où vient l’expression « blanc sur rouge, rien ne bouge. Rouge sur blanc, tout fout le camp ». Il est toutefois temps de l’appliquer au monde du vin !

Dans le monde du vin : une indication de dégustation

Cette expression peut aussi être utilisée dans le monde du vin au moment de déguster un vin. En particulier, cette expression permet de se souvenir de l’ordre de dégustation des vins. Il faut d’abord commencer par le vin blanc et suivre avec le vin rouge. En effet, les tanins dans le vin blanc sont absents ou complètement fondus. En revanche, les tanins dans le vin rouge sont beaucoup plus présents.

Ainsi, si vous inversez l’ordre de votre dégustation, vous pourrez exprimer des difficultés au moment de reconnaitre le vin blanc. En conséquence, souvenez vous qu’il vaut mieux commencer une dégustation par le vin blanc. Cela vous évitera que les arômes « foutent le camp » pour reprendre l’expression bien connue. Cette règle n’est toutefois pas universel : certains professionnels préfèrent justement terminer par les vins blancs. Avec un palais saturé en tanins, ils préfèrent passer aux vins blancs.

Néanmoins, il faut que nous ajoutions quelques subtilités à cette règle. Si vous devez déguster un vin blanc moelleux, il faut le faire après un vin rouge léger. En effet, les arômes présents dans le vin blanc moelleux pourraient couvrir ceux du vin qui le suit. En procédant ainsi, vous pourrez pleinement profiter de votre dégustation.

Pour savoir dans quel ordre déguster un vin, il ne faut pas prendre uniquement en compte la couleur. En effet, d’autres éléments rentrent en compte comme l’intensité, les tanins, ou encore le sucre. Ainsi, il faut servir un vin léger avant un vin puissant. De la même manière, il faut servir un vin sec avant de servir un vin doux ou moelleux. Avec cette règle en tête, vous êtes prêts pour l’ensemble des dégustations qui s’offrent à vous.

Pour finir, il existe une dernière règle. Arrivé aux fromages, il faut toujours servir du vin blanc. Cette règle s’applique même si vous aviez du vin rouge avant. En effet, contrairement à ce qui est communément admis, si vin et fromage font très bon ménage, ce sera toujours meilleur avec du vin blanc. Vous pouvez nous faire confiance.

Laisser un commentaire

Fermer le menu