Histoire du vin en Grèce : un récit passionnant !

Histoire du vin en Grèce : un récit passionnant !

Ce deuxième article de notre dossier sur le vin grec nous emmène sur les traces de l’histoire du vin en Grèce.

Dans l’histoire du vin, la Grèce a eu un rôle particulier. En effet, si le vin était présent dans les habitudes alimentaires des grecs, il avait surtout un rôle très particulier. La consommation de vin différenciait les grecs des barbares. Toutefois, la viticulture en Grèce a connu une histoire variable entre rayonnement et repli. Le vin en Grèce a traversé des siècles d’histoire que vous pouvez maintenant découvrir. À vous de vous plonger dans les siècles d’histoire du vin en Grèce !

Le vin à l’antiquité grecque

Il est très difficile de dire à quel moment le vin a fait son apparition en Grèce. De récentes recherches affirment que la culture du vin aurait commencé en Géorgie et en Arménie aux alentours des 6000 avant Jesus Christ.

En Grèce, les traces de vignes écrasées remontent à il y 6500 ans. Il s’agit des premières traces de la viticultures en Europe. La trouvaille de presse à vin dans de nombreuses régions de la Grèce confirment ces éléments.

La civilisation mycénienne (1650 à 1100 avant J-C) a grandement fait avancer le vin en Grèce et dans le développement de cette activité dans le pays. À ce titre, une découverte impressionnante a été faite à Pylos : une cave de 35 pots d’argile servant à la conservation du vin fut trouvée par les archéologues. Des inscriptions telles que “vin”, “vignoble” ou encore “cave à vin” étaient retrouvées dans ce village, démontrant l’importance du vin pour la civilisation mycénienne. Il faut souligner qu’une partie de la production du vin en Grèce était déjà destinée à l’export, notamment vers le Proche Orient et le sud de l’Italie.

Le vin est également présent dans l’histoire de la Grèce au travers des écrits qu’il a été possible de retrouver. Ainsi, la mention du vin (et de ses délices) est notamment trouvée dans les écrits d’Homer ou d’Hésiode. Athénée de Naucratis et Théophraste, tous deux érudits et botanistes, ont écrit sur la viticulture à l’époque. Ces écrits sont particulièrement utiles pour comprendre comment le vin est produit à l’époque en Grèce. À titre d’exemple, les grecs ajoutaient souvent des épices ou des herbes pour produire un type de vin en particulier : un type de vin caractéristique de la région.

Ainsi, on ajoutait souvent du miel au vin. Une autre pratique répandue était d’ajouter de l’eau de mer au vin. Par ailleurs, certains vins étaient considérés comme des médicaments et utilisés à des fins thérapeutiques uniquement. Hippocrates, figure connue du monde de la médecine, a, par exemple, émis des recommandations sur la quantité de consommation et la manière de consommer le vin pour en tirer des bénéfices pour la santé.

En outre, le commerce joua un rôle particulier dans le développement de la viticulture en Grèce. le vin était déterminant pour l’économie de nombreuses villes. En ce sens, on retrouve des pièces avec des symboles de grappes ou d’amphores.

Pour finir, le vin jouait un rôle particulier dans la vie religieuse de la Grèce antique, notamment au travers d’offrandes à Dionysos. Des processions étaient organisées ainsi que des tragédies et comédies en l’honneur de la divinité du vin.

Le vin en Grèce à l’époque Romaine

L’histoire du vin en Grèce ne s’arrête pas à la fin de l’antiquité : elle continue pendant l’époque romaine. En effet, la Grèce continue de contribuer grandement à la viticulture, même si la dénomination “vin grec” est interdite. En effet, le savoir faire grec eu une grande influence sur la culture du vin dans la péninsule italienne. Même si le commerce du vin se déplaça lentement vers l’Italie et la France, la Grèce conserva une belle place dans les vins de l’Empire. le poète Virgile mentionna les vins grecs dans ses écrits.

Le vin grec à l’heure byzantine

Le transfert de la capitale de l’empire de Rome à Constantinople a eu un impact important sur le vin grec. La production de vin en Grèce était, à l’époque, principalement du ressort de le sphère privée et ecclésiastique. La présence du vin était importante dans les rites chrétiens, les vignes, les grappes et les récoltes étant des symboles de la foi chrétienne.

Par ailleurs, au 7e siècle après J-C, les premières tavernes furent leur apparition. Dans le même temps, du vin peu cher, et souvent de faible qualité, commença à se répandre. Ce vin fit le bonheur des classes populaires. Les Vénitiens et Génois bénéficièrent grandement du commerce du vin.

La viticulture en Grèce ne cessa pas avec la chute de Constantinople et l’arrivée des Ottomans en 1453. Toutefois, les taxes de plus en plus importantes sur la viticulture entrainèrent une paupérisation croissante des viticulteurs.

Le grand désastre pour le vin en Grèce fut lors de la guerre d’indépendance de 1821. Les turques brulèrent l’ensemble des terres sur leur retraite. Néanmoins, les territoires qui n’étaient pas sous influence turque purent continuer leurs relations marchandes avec le reste de l’Europe.

L’histoire contemporaine du vin en Grèce

Après cette guerre, la Grèce prit longtemps à se relever économique et politiquement. La filière du vin se releva également progressivement, notamment en exportant des volumes importants de vin en France dont les vignobles étaient alors dévastés par le phylloxera. Toutefois, dans le même temps les vins d’Australie et de Californie firent leur apparition en Europe, tirant alors les prix vers le bas.

Ensuite, le phylloxera fit son apparition en Grèce en 1898 dans la Macédoine. Comme dans les autres pays, l’importation de vignes résistantes au phylloxera depuis les Etats Unis résolva le problème.

Le 20e siècle fut l’un des siècles les plus riches dans l’histoire de la Grèce et, par extension, dans l’histoire des vins grecs. Au début du siècle, le vin grec était généralement de mauvaise qualité. Bien que la production était importante, une grande partie du vin grec n’était pas vendue. Certains grands vignobles investirent des montants importants et purent développer les premiers grands vins grecs. Avec un phénomène d’urbanisation croissante, ces vins trouvèrent preneurs dans les grandes villes : une nouvelle classe de consommateurs était née.

Pour finir, au début des années 1970, les premières lois sur les appellations dans le vin en Grèce sont adoptées, annonçant un alignement sur les autres pays européens. Depuis, de nombreux vignobles se développent et le vin en Grèce connait un vrai renouveau. Entre petits et grands producteurs, la qualité du vin grec s’est grandement améliorer. Ainsi, on trouve aujourd’hui de véritables pépites dans les vins en Grèce dont certains sont même primés aux plus hauts niveaux internationaux !

Vous voulez en savoir plus sur les vins grecs, vous pouvez retourner sur notre dossier sur le vin grec


On a un cadeau pour vous ! Recevez une fiche de dégustation gratuite en nous laissant votre adresse mail !

Entrez votre adresse mail et recevez une fiche de dégustation offerte !

Laisser un commentaire

Fermer le menu