Vin espagnol

Vin espagnol

Le vin espagnol, connu notamment pour son niveau d’alcool important, regorge de secrets. L’histoire du vin en Espagne révèle une omniprésence de ce dernier dans la péninsule ibérique, en étant présent depuis près de 2000 ans. Premier vignoble au monde, l’Espagne dispose d’un système d’appellations et de grands vins que nous vous invitons à découvrir.

Histoire du vin Espagnol

En Espagne, la culture de la vigne a une longue histoire : des romains de l’antiquité à la reconquista, jusqu’aux vins que nous connaissons aujourd’hui. Le vin espagnol reflète cette riche histoire.

Toutefois, il faut attendre le 19e siècle pour que le vignoble espagnol se structure. En effet, l’arrivée du phylloxéra en Europe, un puceron ravageur, conduit les propriétaires de vignobles bordelais à investir dans la Rioja : région encore épargnée. C’est à ce moment là que des négociants français permettent aux vins espagnols d’entrer dans une nouvelle dimension grâce à leur expertise des assemblages. Un tel changement permet aux vins espagnols de grandement se développer pendant le siècle suivant.

Ainsi, à partir des années 1970, les vins de la péninsule ibérique commencent à connaitre un véritable succès, en particulier dans les pays du nord de l’Europe. Un tel succès comporte naturellement un revers : des pratiques commerciales peu axées sur la qualité se développent (cuvaisons très courtes, utilisations d’instruments bas de gamme, …).

En conséquence, ce n’est qu’à partir du milieu des années 1980 que des vins de grande qualité se développent. L’adhésion à l’Union européenne de l’Espagne lui permet de recevoir des fonds lui permettant de se développer à coup de grands pas en avant. La période connait également un grand enthousiasme autour des vins espagnols et des domaines apparaissent aux quatre coins du territoire. C’est à cette époque que naissent de grands projets tels que la création de vignobles, l’investissement dans un matériel technologique et moderne. Comble de la frénésie que connaissent les vins espagnols, les étiquettes des bouteilles sont alors imaginées et dessinées par les plus grands artistes.

Cela étant dit, la frénésie s’est calmée aujourd’hui. Toutefois l’Espagne bénéficie d’un excellent niveau d’équipement au sein de ses vignobles, notamment grâce à ces années de développement. Aujourd’hui, la culture du vin en Espagne est particulièrement répandue.

La culture du vin espagnol

Le vin en Espagne est produit à grande échelle, le pays disposant du plus grand vignoble du monde. Cela étant dit, la consommation de vin par les espagnols a tendance à diminuer. Pour finir, les exportations en vin espagnol ont tendance à se développer.

Récolte et production en Espagne

L’Espagne dispose d’une surface considérable dédiée aux vins et la culture du raisin. Le vignoble espagnol a une superficie supérieure à 1 million d’hectares. Ainsi, l’Espagne est le premier pays du monde en termes de surface dédiée au vin devant la Chine et la France.

Par ailleurs, la région de Casstile-La Manche concentre plus de la moitié de la surface dédiée au vin du pays. Cela étant dit, le volume de production du vin espagnol reste inférieur à celui de la France (un peu plus de 40 millions d’hectolitres).

Consommation du vin en Espagne

Les espagnols consomment relativement peu de vin. En effet, il s’agit d’un des pays d’Europe où la consommation de vin est la plus faible. Surement pour des raisons culturelles, la bière est souvent préférée au vin par les espagnols.

Ainsi, selon une étude de la mission économique de l’ambassade de France en Espagne, entre 1986 et 2006, la consommation de vin a baissé de 40%. En outre, selon l’étude, la baisse de la consommation de vins espagnols s’explique par une baisse de consommation des vins de table.

Exportation des vin espagnols

Si la consommation de vin par les espagnols baisse, l’exportation, quant à elle, augmente. En fonction des années, l’exportation de vin représente entre 20% et 30% de la production. En particulier, les exportations espagnoles se concentrent sur l’Union européenne (et la France en premier lieu). L’Espagne exporte ensuite son vin vers les États-Unis, la Chine ou encore le Japon.

Se repérer dans les vins espagnols

Il peut parfois être difficile de se retrouver dans les vins espagnols. Nous avons alors rassemblé l’ensemble des éléments qui vous permettront de comprendre les vins en Espagne et de choisir les meilleurs domaines pour vos dégustations.

Vocabulaire du vin espagnol

Pour comprendre le vin espagnol, il faut d’abord se repérer au milieu des appellations. Ainsi, il faut distinguer quatre niveaux d’appellations. D’abord, les « Vino de Mesa » (VdM) sont les premières appellations, proche des Vin de France. On trouve ensuite le « Vino de Tierra » (VT) qu’il est possible de rapprocher des IGP françaises. Viennent alors les « Denominacion de Origen » (DO) qui sont proches des AOP en France. Pour finir, les « Denominacion de Origen Califada » correspondent aux vins de haute qualité, l’équivalent des grands crus en France.

Cela étant dit, il est possible de trouver un dernier niveau d’appellation : « Vino de Calidad con indicacion geografica » (VC). Il s’agit d’une appellation réservée aux vins excellents mais qui ne sont pas produits au sein d’une DO.

Pour finir, il existe trois mentions du vieillissement des vins : « vino joven » (jeunes vignes), « reserva » (vins vieillis pendant au moins trois ans, dont au moins un en barrique), et « Gran Reserva » (pour les vins vieillis au moins cinq ans dont au moins trois en barrique).

Ainsi, maintenant que ces termes sont définis, vous avez toutes les clés pour vous repérer dans les vins espagnols.

Grands vins d’Espagne

D’abord « Rioja » (DOC) est une grande appellation dans laquelle on trouve, en écrasante majorité, des vins rouges. Pour d’excellents vins, nous ne pouvons que vous conseiller des producteurs tels que Artadi ou Benjamin Romeo.

« Priorat » est la seconde DOC d’Espagne. Pour y déguster d’excellents vins, tournez vous vers le Terroir Al Limit.

Enfin, le « Ribera del Duero » vous permettra de gouter des vins plus doux et plus fins. Pour cela, le Vega Sicilia sera parfait, avec une douceur des tanins incontestables.

Vous avez désormais toutes les clés pour déguster d’excellents vins espagnols ! Avec un peu de chance, nous réaliserons bientôt un podcast sur le sujet.

Laisser un commentaire

Fermer le menu